Recevez notre lettre d'informations.

La boutique du comptoir : Vente de rhum, whisky, vin et bière
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

BIERE CHIMAY ROUGE - 75 cl

4,90€
Ajouter au Panier
BIERE CHIMAY ROUGE - 75 cl
Contenance : 75cl
Degré : 7°
Origine : Belgique

C’est au centre de l’Europe, dans la province de Hainaut en Belgique, que se situe Chimay. Communément appelée l’Entre-Sambre–et–Meuse, cette région bénéficie d’un environnement protégé. Forêts de feuillus, prairies, rivières, pâturages vallonnés y composent un vrai paradis ornithologique. La communauté qui veut préserver son authenticité et partager avec d’autres le fruit de son travail, va, dès 1965, s’appuyer sur des personnes extérieures. Cette année-là voit naître une coopérative, La Ferme du Prince, chargée des activités agricoles de l’abbaye, de l’élevage et de la culture. En 1978, la mise en bouteille et la commercialisation de la bière des Pères Trappistes ont été déplacées à l’extérieur du monastère, à la S.A. Bières de Chimay créée dans le parc industriel de Baileux, à 5 Km de Chimay. La bière, toujours fabriquée dans le monastère est acheminée par camions-citernes vers ce nouveau lieu d’embouteillage. A cette époque, il était urgent de renouveler le matériel, de moderniser, d’agrandir l’installation de soutirage. En 1989, la salle de brassage de l’abbaye de Scourmont fut complètement renouvelée.

Cette bière trappiste ambrée possède une belle robe cuivrée et voilée aux nuances fauves, une mousse ferme et onctueuse se forme dans le verre. Son nez, dominé par l’orge et le houblon offre également des notes de torréfaction. La bouche est douce avec une belle amertume équilibrée qui renvoie des notes de vanille et confirme les nuances fruitées découvertes à l’odorat. La Chimay Première fût la première bière brassée à l’abbaye en 1862. Pour la recette actuelle, le Père Théodore s’est directement inspiré de la recette original lorsqu’il recréa la brasserie après la seconde guerre mondiale.

Son logo « Authentic Trappist Product » certifie que la Chimay Première est produite au sein d’une Abbaye trappiste sous le contrôle de la communauté monastique et que la majorité des revenus engendrés sont destinés à l’entraide sociale.